Site icon Roman Emperors

Rage de dent : que faire ?

Une rage de dents est souvent accompagnée de douleurs intenses et lancinantes, rendant la vie quotidienne difficile. La plupart des personnes souffrant de ce problème cherchent à connaître les méthodes efficaces pour y faire face.

Pourtant, avant de franchir cette étape, il est important d’identifier la cause du mal et surtout de savoir à quel comment il faut consulter son dentiste. Si vous souhaitez avoir toutes les informations sur la procédure à adopter pour soigner une rage de dents, voici quelques conseils et astuces à explorer.

Identifier la cause de la rage de dents

Avant de se lancer dans différents remèdes maison, il est essentiel de déterminer la cause de la douleur. Cela permettra d’adopter le traitement approprié et évitera d’aggraver la situation. Parmi les causes possibles d’une rage de dents, vous avez :

À cette liste s’ajoutent des problèmes au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire.

Les traitements naturels pour soulager la rage de dents : Nos astuces qui marchent !

Il existe des astuces de grand-mère efficaces et simples à faire pour atténuer une rage de dents. Les plus courantes sont exposées ici.

Le clou de girofle, un allié précieux contre la rage de dents

Reconnu depuis des siècles pour ses propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et antiseptiques, le clou de girofle est souvent conseillé pour calmer une rage de dents. Voici comment l’utiliser.

Placez un clou de girofle entier près de la dent douloureuse et mâchez-le légèrement pour libérer son huile essentielle. Cette dernière va agir sur les nerfs responsables de la douleur et apporter un soulagement temporaire.

Versez quelques gouttes d’huile essentielle de clou de girofle sur un coton-tige et appliquez-le directement sur la zone douloureuse. Attention, il faut veiller à ne pas en mettre trop, car cette huile peut provoquer des brûlures ou irritations si elle est utilisée pure en grandes quantités.

Le bain de bouche à base d’eau tiède et de sel

L’un des remèdes les plus simples et efficaces pour réduire la douleur causée par une rage de dents consiste à réaliser des bains de bouche avec de l’eau tiède salée. Pour ce faire, dissoudre une demi-cuillère à café de sel dans un verre d’eau tiède et effectuer des bains de bouche pendant quelques minutes. Le sel aura pour effet de désinfecter la cavité buccale et de réduire l’inflammation.

La compresse froide

Appliquer une compresse froide ou un sac de glace enveloppé dans un linge propre sur la joue du côté douloureux. Le froid va anesthésier les nerfs et diminuer la douleur. Répéter cette opération autant de fois que nécessaire. Attention, toutes les personnes qui ont développé une hypersensibilité des gencives ne doivent pas utiliser cette astuce. Cela risque en effet d’aggraver leurs cas.

L’Infusion de camomille

Préparer une infusion de camomille en faisant infuser quelques fleurs séchées dans de l’eau chaude pendant 10 minutes. Une fois refroidie, effectuer des bains de bouche avec cette infusion pour profiter de ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires.

Le Jus ou la pâte d’ail

Écraser une gousse d’ail pour en extraire le jus et appliquer ce dernier directement sur la dent douloureuse à l’aide d’un coton-tige. L’ail possède des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires qui vont calmer la douleur.

Il est aussi possible d’écraser deux gousses d’ail et d’utiliser la pâte obtenue pour atténuer son mal. L’individu souffrant doit mettre la pâte sur la dent malade pendant trois à cinq minutes. Ce traitement est interdit aux personnes sensibles à l’ail ou qui possèdent des muqueuses fragiles et surtout irritables.

Le cataplasme d’argile

Mélanger au moins 3 cuillères à soupe de poudre d’argile avec de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Appliquez la pâte directement sur la joue de la partie douloureuse. Cela doit s’effectuer en une seule couche d’une épaisseur d’au moins un centimètre. Il faut laisser le cataplasme agir pendant deux heures en moyenne puis le remplacer. L’argile étendue sur la peau aide à éliminer les toxines et à réduire l’inflammation, ce qui calmera la douleur.

Le bain de bouche avec le vinaigre de cidre

Diluer une cuillère à café de vinaigre dans un verre d’eau et gargariser la bouche avec le mélange obtenu. Pour avoir de bons résultats, il faut insister sur la partie douloureuse. Ce processus doit se faire au moins quatre fois avant de rincer la bouche.

Le vinaigre de cidre possède une action révulsive sur les muqueuses de la bouche. Il permet aussi d’activer la circulation sanguine et favorise les échanges cellulaires. Toutefois, ce traitement naturel est interdit aux gens ayant des dents sensibles aux acides.

L’huile de lavande pour soulager une rage de dents

Mettre directement deux à trois gouttes d’huile essentielle de lavande sur la dent douloureuse. Cette opération doit être réalisée au moins 5 fois par jour. L’huile essentielle de lavande a des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires.

Le sachet de thé noir : un remède naturel négligé, mais efficace !

Commencer par mettre le sachet de thé noir dans de l’eau chaude et patienter quelques minutes. Ensuite, enlever le sachet de l’eau puis le déposer sur la dent douloureuse et la gencive concernée pendant au moins cinq minutes.

Pour éviter des risques de brulure, le sachet de thé noir doit être tiède. Le thé noir est riche en tanins astringents. Il reste utile pour resserrer les tissus des gencives et atténuer les inflammations ainsi que les douleurs.

La réflexologie plantaire pour apaiser une rage de dents

Appliquer une crème grasse sur les orteils et ensuite pincer les zones réflexes des dents avec l’aide du pouce et de l’index pendant au moins quinze minutes. Il faut insister sur les régions sensibles et douloureuses. La technique utilisée peut être complexe, l’idéal serait donc de se tourner vers un spécialiste du domaine.

La position semi-couchée pour soulager des maux de dents

Dormir en position semi-couchée peut aider à soulager les douleurs pulsatiles dues à une rage de dents. Celles-ci s’amplifient en effet lorsque le patient est couché. En réalité, s’allonger en adoptant cette posture aide à réduire l’afflux de sang dans la dent.

L’huile essentielle de menthe : une autre astuce pour apaiser une rage de dents !

Mélanger une ou deux gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée avec du dentifrice. Ensuite, mettez le composé obtenu sur la dent douloureuse et sur la gencive la plus proche. Cette action doit être réalisée au moins 3 fois par jour pour espérer un soulagement optimal.

L’huile essentielle de menthe possède en effet des propriétés désinfectantes et antalgiques. Son utilisation est déconseillée aux enfants, aux femmes enceintes et qui allaitent. Ainsi, pour éviter toute déconvenue, il faut consulter un médecin avant de l’employer dans ce cadre.

Le traitement médical d’une rage de dents

Si les remèdes naturels sont inefficaces au bout de quelques jours, il faut absolument consulter un dentiste.

La prise des antalgiques

Pour atténuer des douleurs dues à une rage de dents, ce professionnel de santé peut prescrire des antalgiques ou des antibiotiques selon l’état d’avancement du mal. La posologie et les recommandations données par le médecin sont à respecter à la lettre pour une guérison optimale.

Les interventions médicales plus poussées

La qualité des soins que le dentiste prodigue à un patient souffrant d’une rage de dents dépend de la gravité du mal.

Inflammation à un stade primaire (peut encore être traitée)

Il est possible de traiter la cause de l’inflammation avec des médicaments. Ce qui aide à atténuer les douleurs. Pour une carie dentaire, le dentiste doit éliminer les tissus abîmés et boucher les trous avec des matériaux d’obturation. Si la dent est fissurée ou cassée, la réparation se déroulera avec une résine composite.

Inflammation à un stade très avancé (apparition d’une nécrose)

Ici, le professionnel de santé effectue une dévitalisation de la dent. Une intervention chirurgicale peut aussi être envisagée. Si celle-ci est confirmée, elle s’accomplira sous anesthésie locale. Le dentiste qui s’en occupera retirera la pulpe dentaire, désinfectera l’intérieur des racines et terminera par la réalisation d’un pansement.

Inflammation s’accompagnant d’abcès

Dans le cas où l’inflammation dentaire s’accompagnerait d’abcès, le dentiste sera d’abord obligé de le traiter. Pour cela, il prescrit des antibiotiques au patient, effectue un drainage ou réalise une intervention chirurgicale. Si l’abcès est sévère, le spécialiste de santé devra extraire la dent touchée.

Quand consulter un professionnel de santé ?

Bien que ces astuces puissent aider à soulager temporairement la douleur, elles ne remplacent pas l’intervention d’un professionnel de santé. En effet, il est primordial de consulter un chirurgien-dentiste dès que possible pour identifier la cause exacte de la rage de dents et recevoir un traitement approprié.

Si la douleur persiste malgré l’utilisation des remèdes décrits ci-dessus, qu’elle s’accompagne de fièvre, de maux de tête ou d’un gonflement important de la joue, il est impératif de prendre rendez-vous avec un dentiste rapidement. En attendant la consultation, il est conseillé d’adopter une hygiène bucco-dentaire rigoureuse et de rincer régulièrement sa bouche à l’eau claire pour éviter toute aggravation de la situation.

Quels sont les gestes à adopter pour prévenir une rage de dents ?

Le meilleur moyen d’éviter une rage de dents, c’est de miser sur la prévention. Cela passe par l’adoption de bonnes habitudes bucco-dentaires. Il faut par conséquent :

Il est également important d’éviter les traumatismes dentaires et de contrôler son niveau de stress. Les dentistes invitent aussi les gens à ne pas manger des aliments trop durs et à adopter une alimentation saine et équilibrée.

Qui peut souffrir d’une rage de dents ?

La rage de dents peut toucher tout le monde. Les personnes les plus jeunes, les adultes et les seniors sont par conséquent concernés. Cependant, les individus les plus à risque sont ceux qui ont une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

En outre, les fumeurs et les alcooliques sont plus susceptibles de subir une rage de dents. De même, un rapport médical sorti récemment précise que les gens toujours stressés et possédant des carences alimentaires sont plus enclins à développer ce mal.

La rage de dents : niveaux d’évolution, significations et attitudes à adopter

La rage de dents est un mal qui évolue progressivement. Si vous maitrisez ce cycle, il est possible d’adopter des mesures idoines pour éviter le pire.

Niveau 1 : sensibilité mineure des dents

Ici, la douleur est ressentie toutes les fois que les dents sont exposées à des aliments ou boissons trop chauds ou trop froids. Cette peine est soudaine et disparait souvent au bout de quelques heures. Dans ce cas, il faut remplacer son dentifrice.

Le patient doit adopter un produit adapté pour des dents sensibles. Cela permet de ne pas agresser l’email et même de le renforcer. Consulter un dentiste pour trouver le produit qu’il faut. À partir de cet instant, évitez les boissons ou aliments très chauds, très froids ainsi qu’acides.

Niveau 2 : ressenti d’une douleur sourde

Ici, l’affliction éprouvée peut être légère, modérée, mais sourde. Celle-ci peut se localiser au niveau d’une seule dent ou de toutes les dents. La mâchoire n’est pas aussi épargnée par ce mal. Ce tourment est souvent relié à un problème de dents.

L’usage d’un fil dentaire peut être envisagé ici pour éventuellement enlever un morceau de nourriture coincé dans une dent. Si la douleur persiste, consulter un dentiste pour être certain qu’il ne s’agit pas d’un début de carie dentaire et pour trouver la solution à votre requête.

Niveau 3 : une douleur aiguë est vivement ressentie

À ce stade, la douleur sera très intense. Celle-ci survient en général quand la dent touchée rencontre une autre dent ou lorsqu’un individu croque un aliment. Si cette affliction est localisée sur une seule dent, celle-ci est probablement endommagée.

Dans le cas où la douleur éprouvée serait localisée sur une dent possédant un plombage ou une couronne, cela peut également indiquer un problème sous-jacent avec votre alimentation. La meilleure solution à adopter dans ce cas est de consulter un dentiste.

Niveau 4 : une rage de dents lancinante

La rage de dents lancinante est très éprouvante. Ce tourment ressenti peut naître soudainement ou s’aggraver au fil du temps. Ici, le patient passe d’une douleur vivre à une douleur lancinante. L’individu peut aussi remarquer que ces gencives sont gonflées et rouges.

L’origine de ce mal est une dent cassée ou une pathologie des gencives non traitée et dont l’état d’avancement est inquiétant. Bien que la prise de médicaments en vente libre puisse être conseillée, votre meilleur atout reste la prise urgente de rendez-vous chez un dentiste pour une consultation.

Niveau 5 : une douleur de dent extrême ou débilitante

L’origine de cette douleur est généralement due à une rage de dents lancinante négligée. À ce stade, le patient aura certainement des vertiges et ne pourra pas vaquer à diverses occupations quotidiennes. Cela est souvent le signe d’un traumatisme de dent survenue à la suite d’un accident ou d’une dent brisée.

De même, l’individu souffrant constatera un gonflement de son visage et l’apparition d’abcès. Ici, contactez immédiatement le dentiste ou rendez-vous aux urgences pour une prise en charge rapide.

En somme, la rage de dents est un mal qui doit être vite détecté et traité. Avec les recommandations précédentes, toute personne avisée peut à présent le faire sans aucune gêne. Toutefois, n’oubliez pas que l’adoption d’une bonne hygiène bucco-dentaire et la consultation régulière d’un dentiste sont des gestes qui permettent d’éviter toutes les souffrances causées par ce mal.

Quitter la version mobile